Le confinement a mis en lumière ce que nous savions :

l’ampleur des inégalités sociales dans notre pays est telle

que l’accès à l’alimentation pour tous n'est pas assuré.

Les associations distribuant gratuitement de la nourriture

n’ont jamais eu à fournir autant ! Et les collectivités, mises

devant les faits, ont dû aider à collecter les dons pas

toujours désintéressés. 

De fait, ces réponses dans l’urgence n’ont fait que renforcer

l’emprise de l’agro-industriel alimentaire dans la mise à disposition gratuite de nourriture pour les plus pauvres d’entre nous.

 

Pendant La Semaine du Goût 2019 du CAP, Jean-Claude Balbot venu à la MJC avec le film du CIVAM « La part des autres », nous avait expliqué cet enrichissement d’entreprises sur le dos des affamés ET des paysans producteurs. Il nous avait aussi proposé de réfléchir sur une sécurité sociale de l’alimentation pour donner à chacun la possibilité d’accéder sans difficulté aux aliments de son choix. 

Avec la crise sanitaire, de plus en plus d’associations et syndicats ont fait connaître leur soutien à cette pratique de démocratie alimentaire qui présente au moins deux mérites :

- elle instaure le droit à l’alimentation dans le respect du producteur et du consommateur (jamais appliqué en France dans cette acception internationale)

- elle s’inscrit naturellement comme une branche de la sécurité sociale dans une conception de solidarité qui a fait ses preuves de 1946 à 1967 : a) s’adresser à tous sur des principes d’égalité (cotiser selon ses moyens, bénéficier selon ses besoins), b) gérer localement sur des principes démocratiques pour orienter les choix d’agriculture (aliments de saison, moyens de production, filières de distribution ...)

 

L’Université Populaire du Saumurois se propose de faire connaître cette piste sérieuse qui mérite d’être largement débattue. 

 

Pour préparer ce travail, voici quelques liens:

 

Ce clip de présentation réalisé par

telepop.fr pour

expliquer les différences entre

Sécurité Alimentaire et

Sécurité Sociale de l'alimentation:

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse, n'hésitez pas à prendre contact avec nous:

"Le droit à l’alimentation est un droit de l’homme réconnu par le droit international qui protège le droit de chaque être humain à se nourrir dans la dignité, que ce soit en produisant lui-même son alimentation ou en l’achetant."

Jean-Claude BALBOT

Droit

à 

l'alimentation

(définition)

© 2015 par
Créé avec Wix.com

adresse postale: 1, rue de la cave Herpin 49260 Saint-Cyr-En-Bourg

téléphone: 07 81 14 01 14

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page