ALIMENTATION 
LES MOTS DU DÉBAT

(texte envoyé aux 20 participants par le CNA suite à l'atelier citoyen)

VEILLE DES INITIATIVES DE PARTICIPATION DANS LE DOMAINE DE L'ALIMENTATION
PAR LE CONSEIL NATIONAL DE L' ALIMENTATION       NOVEMBRE 2019

ZOOM SUR L'ATELIER CITOYEN ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE L'ALIMENTATION

Pour la première fois depuis sa création, le Conseil National de l'Alimentation (CNA) a organisé un atelier citoyen afin de recueillir les perceptions et attentes d'un échantillon de citoyens vis-à-vis de l'ouverture de l'instance à la participation citoyenne.

   DE QUOI S'AGIT-IL ?

La conférence de citoyens est un outil participatif visant à rassembler des citoyens tirés au sort afin d'organiser un débat sur une question précise et d'aboutir à un positionnement porté par le groupe. Les conférences sont généralement organisées sur plusieurs week-ends. Dans le cas du CNA, un format "condensé" a été privilégié et l'expression "atelier citoyen" a été retenue.

   POURQUOI UN ATELIER CITOYEN ?

Le CNA mène actuellement une réflexion sur son ouverture à la participation citoyenne. Aujourd'hui, il s'agit d'une instance constituée essentiellement des représentants des acteurs de la chaîne alimentaire, et il n'y a pas de place qui soit formalisée pour le citoyen.
La loi d'avenir de 2014 confie au CNA une mission d'organisation de débats citoyens pour que l'instance joue pleinement son rôle de "Parlement de l'Alimentation" rappelé lors de la conclusion des États Généraux de 2017.
Afin d'étudier toutes les pistes que pourrait emprunter le CNA pour intégrer la participation citoyenne à son fonctionnement, un groupe d'experts encadré par la Commission Nationale du Débat Public a été constitué. 
S'agissant d'une question qui concerne directement les citoyens, il a été retenu d'organiser cet atelier afin de pouvoir recueillir l'avis d'un échantillon de citoyens et de l'intégrer à la réflexion du CNA.

 

   LA PRÉPARATION

En lien avec la Commission Nationale du Débat Public et les 4 ministères de rattachement du CNA, un prestataire spécialisé dans l'organisation de conférence de citoyens a été retenu. 3 mois de travail ont ensuite été nécessaires afin de concevoir l'atelier et procéder au recrutement des citoyens.

   LE DÉROULÉ

20 citoyens ont été recrutés au total (parmi lesquels Gaëlle Chardon-Lucet coordinatrice de l'Uni Pop S). L'atelier s'est déroulé sur une journée et demie, le vendredi 22 et le samedi 23 novembre 2019.


Après un temps de présentation du CNA et des enjeux relatifs à son ouverture à la participation citoyenne, les participants ont été invités à débattre autour deux questions :

  • La participation citoyenne au CNA...à quelles conditions ?

  • La participation citoyenne au CNA...qui ? quand ? comment ?

Les travaux des participants se sont tenus à huis clos. À l'issue des débats, les citoyens ont présenté leurs conclusions aux membres du groupe de travail sur la participation citoyenne qui étaient présents.

 

Les principales conclusions
En attente du livrable définitif

 

"Nous ne connaissions pas le CNA. Nous pensons qu’il s’agit d’une instance utile qui mériterait d’être davantage connue et d’être davantage connectée aux territoires."
 

"Nous souhaitons être acteurs de l’élaboration des avis du CNA sans être directement intégrés dans l’instance. Des modalités de travail « à part » (via du tirage au sort notamment/garanties de méthodes) sont à privilégier."
 

"Il conviendra de faire en sorte que notre avis soit transmis au CNA pour qu'il se positionne dessus. Dans le cas où notre avis n'est pas repris ou porté par le CNA, nous souhaitons qu’il soit transmis tel quel au gouvernement."
 

"Au-delà des débats en eux-mêmes, nous souhaitons pouvoir discuter de la manière dont le sujet est posé."
 

"Nous souhaitons avoir des garanties : indépendance, reddition des comptes et moyens donnés aux citoyens pour participer (temps valorisé notamment)."

 

   LA SUITE

Le comité de pilotage du groupe de travail sur la participation citoyenne au CNA a souligné la qualité des propositions formulées par les citoyens, qui témoignent d'un intérêt fort pour l'instance associé à une véritable volonté d'être impliqués dans les travaux, avec des garanties d'indépendance, de moyens et de reddition des comptes.

Le livrable des participants sera transmis à l'état brut au groupe de travail et aux membres du CNA.

Un retour sera effectué aux participants pour les informer de ce qui a été retenu et de ce qui n'a pas été retenu parmi leurs propositions, avec les raisons associées.

 

Quelques verbatims

 

"Le CNA semble utile mais aucun de nous ne connaissait l'instance avant aujourd'hui"
*

" Est-ce que le CNA peut rivaliser avec les lobbies ?
 

"À quoi servent concrètement les avis du CNA ?"

"Pourquoi les avis ne sont-ils pas obligatoires ? "

"Nous ne voulons pas que la participation citoyenne soit absorbée par les lobbies"

"Comment peut-on s’inscrire là-dedans en étant sûrs que ça serve à quelque chose ? Car c’est beaucoup de travail… "

"On veut être associé en amont du débat, nous ne souhaitons pas juste recevoir l’ordre du jour"

"L’alimentation nous concerne tous, notre voix doit être prise en compte"

"Il est important que l’intérêt du vivant puisse rivaliser avec l’intérêt économique"

"La participation doit être plaisante"

" C'était une journée très intéressante mais frustrante car nous aurions voulu aller plus loin dans nos propositions"

© Conseil National de l'Alimentation

© 2015 par
Créé avec Wix.com

adresse postale: 1, rue de la cave Herpin 49260 Saint-Cyr-En-Bourg

téléphone: 07 81 14 01 14

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page